C'est en passant per chez Pim's qu'une anecdote d'hier m'est revenue. Vu qu'on me propose un boulot (...je gamberge, je gamberge, je verrais sûrement plus clair jeudi, ta gueule, mais si vous avez un avis...), je n'aurais peut-être pas besoin de signer mon contrat d'insertion obligatoire avec le RMI. Et heureusement: j'ai téléphoné hier, avant de recevoir la proposition d'emploi, pour prendre un rendez-vous, et figurez vous qu'il y a trop de RMIstes en Gironde! La prise en charge d'accompagnement est remise en question:  le Conseil Général est en train de négocier auprès des organismes pour créer de nouvelles places d'insertion... Ferait pas mieux de créer des emplois, non ?

Sinon, aujourd'hui je me suis enfin mis à l'impression de mes cartes de voeux, ce sera les mêmes que pour les internautes ! Reste à écrire demain un petit mot en plus pour les six destinataires. Vous pouvez voir le résultat dans l'Album Photo concerné.