Mon travail dans un IME se poursuit, au moins jusqu'au 19 décembre. J'en parlerais bien un peu, ne serait-ce qu'une implication un peu difficile à 60 heures par mois... Mais j'ai pas le droit... Ce qui ne m'aide pas non plus à écrire les autres messages qui me tiennent à coeur, puisque je perds le rythme quotidien.

Mais le Pays d'Olivier va sur ses trois ans. Il ne s'arrêtera pas là. Il y aura d'autres messages.