Fini les vacances... J'aurais du profiter de n'être plus sous contrat pour raconter ce que je veux ! Mais c'est reparti, au moins pour la semaine... Alors un petit "packaging" de paroles...

Addictions - Superbus

Mords-toi la langue
Tu vas finir par te taire
Rien n'est plus tendre
Qu'un petit bout de chair


Je ne me passe plus de vous
Je ne me passe plus de tout

J'additionne les addictions
Je collectionne a ma façon
J'additionne les addictions
Je collectionne a ma façon
Et je jette comme je prends
J'affectionne les tourments
Et j'apprends
Et je jette comme je prends
J'affectionne les tourments
Et j'apprends

Mords-toi la langue
Tu vas finir par me plaire
Reste dans l'angle
Que je te voie bien le faire

Je ne me passe plus de vous
Je ne me passe plus de tout


J'additionne les addictions
Je collectionne a ma façon
J'additionne les addictions
Je collectionne a ma façon
Et je jette comme je prends
J'affectionne les tourments
Et j'apprends
Et je jette comme je prends
J'affectionne les tourments
Et j'apprends


Mords-toi la langue
Mords-toi la langue
Tu vas finir par me plaire


Je ne me passe plus de vous
Je ne me passe plus de tout

J'additionne les addictions
Je collectionne a ma façon
J'additionne les addictions
Je collectionne a ma façon
Et je jette comme je prends
J'affectionne les tourments
Et j'apprends
Et je jette comme je prends
J'affectionne les tourments
Et j'apprends



L'Enfant - Jeanne Mas

C'est l'histoire
D'un rêve troublant
Un message
L'histoire d'un enfant
Qui marche seul
Dans les villes en flammes
Sans nom sans âme
Epuisé de larmes

C'est l'histoire
Profonde et réelle
D'un gosse blessé
Qui cherche la lumière
La chaleur
Des bras de sa mère
La grandeur
La force de son père


Quand les lois dispersent les chemins
Sans remède l'indulgence s'éteint
Sous un ciel grisé de tourments
Mots des maux, ces accords joués
Sonnent trop faux


Pourquoi courent-ils,
Où sont ceux qui portent mon sang,
De quel côté est ce grand soleil puissant ?


C'est l'histoire
(D'un sourire que l'on efface)
D'un enfant qui joue
(Aveuglé par tant de sable par tant de froid)
Avec des armes
Avec des cailloux
Inconscience
Parmi les débris
Il cherche l'Amour
Qu'on lui a détruit


Quand la nuit apaise les colères
Et le blottit d'un souvenir amer
Quand son cœur n'osera plus gémir
Mots des maux, ces accords joués
Sonnent trop faux


Pourquoi courent-ils,
Où sont ceux qui portent mon sang,
De quel côté est ce grand soleil puissant ?

I'm not scared - Eight Wonder

Your life's a mystery, mine is an open book
  If I could read your mind, I think I'd take a look

 
I'm not scared
  Baby, I don't care
 
  What have you got to hide? What do you need to prove?
  You're always telling lies, and that's the only truth

 
I don't care
  Baby, I'm not scared

 
  Tonight the streets are full of actors
  I don't know why
  Oh, take these dogs away from me
  Before they, they bite

 
  What have you got to say of shadows in the past?
  I thought that, if you paid, you'd keep them off our backs
  Where do we have to be, so I can laugh and you'll be free?

 
I'd go anywhere
  Baby, I don't care
  I'm not scared
  I'm not scared

 
  Tonight the streets are full of actors
  I don't know why
  Oh, debarrasses-moi de ces chiens
  Avant qu'ils mordent
  Avant qu'ils mordent

Tonight I fought and made my mind up
  I know it's right
  I know these dogs still snap around me
  But I can, I can fight
   
  If I was you, if I was you
  I wouldn't treat me the way you do
  If I was you, if I was you
  I wouldn't treat me the way you do ; you
  If I was you, if I was you
  I wouldn't treat me the way you do
  If I was you, if I was you
  I wouldn't treat me the way you do ; you

 
  I'm not scared
  Baby, I don't care
  I'd go anywhere
  Baby, I'm not scared

  J'ai pas peur
  J'ai pas peur
  I'm not scared