De la poésie encore ce soir. Toujours de la part de ma prof de français. Reçu ce matin par la poste. Nous pourrons répéter ensemble...

Je m'étais dit que je lui écrirais aujourd'hui... Et j'ai reporté à demain (...vilain!).

Quelques petits vers de Jules Supervielle, et une sculpture de LauL.

" Mon dieu comme c'est difficile
D'être un petit bois disparu
Quand on a tant de racines
Comment faire pour n'être plus ?
"

Woodtongue