Dimanche dernier, sous le soleil, notre première visite à l'océan de l'été. Par des itinéraires secrets, nous avons coupé l'embouteillage de Lacanau pour aller plus au nord.
A Carcans-Plage, du monde aussi, mais sans l'impression de foule. Et un petit sentier discret, qui quitte l'accès principal à la plage, pour serpenter dans la forêt dunaire. Un monde sans âge et parfumé sous les arbres torturés. Puis le sentier gravit la dune et sa végétation rase, colorée des hélichrysums et des chardons. Et soudain le tapis jaune révèle le bleu de l'océan.

Nous sommes restés une heure sur la plage, regardant le monde, les activités estivales sur le sable, dans l'eau et dans le ciel.
Puis nous sommes allés nous confronter aux vagues, à leur roulis puissant, après l'eau calme de la baïne devant nous. Plongeons et roulades. En prenant garde à ces courants, comme s'il voulait nous garder, l'océan... Dix minutes de bain nous ont épuisés.

Puis nous sommes repartis tranquillement, évitant au mieux les embouteillages.

Carcans_juillet_2008_0 Carcans_juillet_2008_1
Carcans_juillet_2008_3 Carcans_juillet_2008_2
Carcans_juillet_2008_4 Carcans_juillet_2008_5
Carcans_juillet_2008_6 Carcans_juillet_2008_7
Carcans_juillet_2008_8 Carcans_juillet_2008_9
Carcans_juillet_2008_11 Carcans_juillet_2008_10
Carcans_juillet_2008_14 Carcans_juillet_2008_12
Carcans_juillet_2008_20 Carcans_juillet_2008_13
Carcans_juillet_2008_15 Carcans_juillet_2008_16
Carcans_juillet_2008_18 Carcans_juillet_2008_17
Carcans_juillet_2008_19


L'océan méritait bien un drapeau orange... Cette journée d'amour et de sauvage annonçait-elle étrangement les tumultes de la semaine suivante...?