06 juillet 2008

Déclamé

Stephen King a des successeurs. Avec Peste, je découvre Chuck Palahniuk par la fin. Ce sera sans doute plus tard un milieu, et j'ai assez envie de lire un ou deux de ses romans précédents.De la campagne profonde américaine, débile, à une époque indéfinissable, où sont décrites les moeurs étranges d'un jeune garçon, on le suit plus tard à la ville, comprenant alors que nous sommes dans un futur plutôt proche, et débile, comme l'Amérique est fort capable d'en produire. Les populations Diurnes et Nocturnes ont l'interdiction de se... [Lire la suite]
Posté par PaysageMan à 12:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]