C'est aujourd'hui l'anniversaire de mon blog: message n° 205... 2+0+5=7... En 6, j'étais Sorcier, mais...Oui, oui, oui: je suis Olivier le Voilier ! (prochaine étape, 206, faut que je change de voiture, lol !).

Si vous ne comprenez rien à ma cuisine chiffrée, voici de vrais chiffres: je ne vous ai pas parlé de mes stats depuis longtemps... Alors, bilan ! (Autant vous le dire, difficile de compter les mots, les images, et les liens...)

Nombre d'accès: près de 19 000

Pages vues: près de 48 000 (...attention, ne pas confondre avec lues...)

En regard, le nombre de commentaires à cette heure-ci est ridicule: 737 (...mais il est fait de 3 et 7...et des miens!)
Qui sont donc tous ces fantômes qui passent ainsi sur moi ?

Côté géographie... Tous les pays qui ont accès à internet, ou presque...

Bref, sans avoir mené l'enquête, ceci doit me placer dans la haute-moyenne bloguesque, et sans-doute en dessous de Pingoo !

Mais mon blog a des spécificités singulières, voire rares, dans sa configuration et sa présentation.
Sa chronologie est sa première particularité. C'est une bizarrerie dans la blogosphère, on me l'a fait remarquer plusieurs fois. J'y tiens aujourd'hui encore plus qu'au départ.
L'autre particularité est qu'il fait partie d'un réseau (dont il faut que je mette la liste à jour). Il a également fait partie d'une expérience manuscrite. Internet étant magique: il en fait toujours partie...
On remarque aussi les deux colonnes bien alimentées, surtout celle de droite (et je vous assure, je sélectionne ...!). D'ailleurs, pour la colonne des liens, je pense bientôt procéder à une nouvelle séance de rallonge: les mots-clés de mon blog me mènent à des pages étonnantes et instructives. La marée de Google...
Peut-être plus discret, mais toujours particulier: la plupart des blogs sont anonymes, pas le mien...

Ceci m'amène à parler de l'évolution de sa fréquentation.
Malgré le creux du mois de juin, sur l'année, les accès sont exponentiels. Le nombre de "Visiteurs déjà connus" est presque remonté récemment au niveau du temps où je distillais mes com' sur la blogosphère. 5 ou 6 lecteurs blogueuses (y'a pas de faute, un mot masculin, et un mot féminin !) apparaissent en commentateurs régulièrement. Ils se sont cachés dans mes liens Vies en blog, et dans mes pensées, assurément.
Et, de plus en plus, les écrits informatiques de personnes, au passé, au présent, qui m'ont vu agir se mêlent à la Toile...

Et voilà ! Je souffle ma bougie... Je n'ai qu'un an, et je suis content !

Je me fais même de la pub:

Olivier Keller



Et Vous ? Qu'en pensez-vous ?