Il faut bien-sûr, pour votre lieu de vie, tenir compte de vos goûts. Il ne faut cependant pas négliger ni le paysage qui vous entoure, ni l'environnement.

Si vous avez un projet d'aménagement, voici mes conseils d'ordre général:

. Pour les matériaux: concernant le bâti, il est préférable d'employer des matériaux locaux, au moins dans l'aspect final. Il existe aujourd'hui de nombreux parements qui peuvent s'appliquer en finition. Pas de préconisation de couleur, cela dépend du bâti environnant. Pour de grands bâtiments de type hangar, préférez toutefois les tons pâles de gris, de  beige, de bleu ou de vert selon la dominante du paysage alentour.
Concernant les sols, il existe aujourd'hui des graves et des stabilisés auxquels on incorpore des liants, donnant un résultat final proche du confort bétonné pour les circulations, mais qui imperméabilisent moins les sols que les enrobés. On peut aussi utiliser des dalles-gazon (dalles de plastique ou de béton, alvéolées pour permettre l'engazonnement).

. Pour la végétalisation: accompagnez aussi souvent que possible le bâti de verdure, en réalisant des transitions de volumes en partant des arbres, passant par les arbustes, jusqu'à de petits massifs de vivaces et des engazonnements de type prairie. Vous avez de nombreux choix d'essences. N'hésitez pas à commander ce que vous ne trouvez pas chez les pépiniéristes. Il existe beaucoup d'autres persistants que les thuyas, avec des aspects plus naturels. Préférez des essences locales: elles s'intègreront mieux et ont plus de chances de bien se développer, sans risque de pollution pour l'environnement. Et vous pouvez y incorporer un peu d'originalité en variant différentes espèces ou cultivars d'un même genre. J'en profite ici pour rappeler que, comme tous les êtres vivants, la végétation est répertoriée internationalement en latin selon ce modèle: GENRE espèce ('sous-espèce' ou 'cultivar' si nécessaire). Exemple: OLEA europea pour Olivier d'Europe.
Ma liste de favoris pour les arbres: Erables, Tilleuls, Frênes, Chênes, Sorbiers, Bouleaux, Noyers, Noisetiers et autres Fruitiers... Pins, Chêne Vert, Olivier là où ils sont adaptés. Epicéas si des conifères sont présents aux environs.
Pour les arbustes à floraison et/ou caduques: Lilas, Viornes, Spirées, Amélanchiers, Cornouillers, Rosiers, Hortensias... Tamaris, Cistes là où il sont adaptés. Le choix est vraiment très vaste, mes listes ne sont pas exhaustives. Pensez, là aussi, aux fruits: framboisiers, groseillers...
Pour les persistants: Lauriers-tins, Buis, Houx, Abelias, Troënes, Fusains... Arbousier là où il est adapté. (je déconseille fortement: Cyprès, Thuyas et Lauriers-Cerise)
Pour les fleurs: vivaces, annuelles, bulbes... c'est là que vous pouvez le mieux laisser parler votre créativité et composer vos massifs colorés, à votre guise. Pensez aussi aux graminées et aux mélanges champêtres fleuris.